BYOD, Bring Your Own Device avec Copwell

 

Depuis le début de la décennie, des études démontrent que la frontière entre la vie privée et la vie professionnelle des salariés s’estompe. Cette tendance porte un nom « Apportez votre appareil personnel ». Cette tendance est due à l’émergence de la génération Y (18-30ans) et au développement des appareils mobile. Ce phénomène pose une réelle problématique pour les dirigeants d’entreprise.

La sécurité des documents (confidentiels ou non) peut être remise en question. Les appareils mobiles se connectent sur le réseau interne de l’entreprise et les documents peuvent ainsi être emportés sur un réseau externe par les salariés. En connectant un appareil personnel au système informatique de l’entreprise, l’employer peut importer des virus ce qui infectera tout le réseau. Faut-il totalement bannir les appareils personnels ou au contraire développer une stratégie de BYOD ? 

Qu’est-ce que le BYOD « Bring Your Own Device » ?

Le BYOD signifiant «Bring Your Own Device » de son français «Apportez Votre Équipement personnel de communication » désigne l’usage d’appareils informatiques personnels dans un contexte professionnel. C’est lorsqu’un salarié se connecte sur le réseau informatique de l’entreprise avec un appareil mobile personnel (tablette, smartphone, ordinateur…). 
Les employeurs sont de plus en plus confrontés à des questions de sécurité du système informatique et un dilemme se pose alors à eux. 

Bannir les appareils informatiques personnels du système informatique professionnel 

Chaque employeur est responsable de la sécurité de son système informatique et des documents sensibles de l’entreprise. L’employeur doit contrôler l’accès et la disponibilité des documents, l’intégrité et la confidentialité des données et de la sécurité générale du système informatique de l’entreprise (virus, chevaux de Troie…).

L’employeur doit donc décider s’il veut bannir ou encadrer l’utilisation d’appareils personnels dans le cadre professionnel. Chaque entreprise, possède un système informatique choisi et précis respectant une politique informatique définie. Il est donc très compliqué d’intégrer d’un jour à l’autre des appareils inconnus. Beaucoup d’employeurs choisissent donc de bannir les appareils personnels et donc de garder en place le système déjà en place. Il suffit d’ajouter une clause dans la charte informatique de l’entreprise.

La mention « bannir les appareils mobiles personnels » devra alors y figurer. Cette clause n’obligera pas les salariés à laisser tout appareil informatique personnel à leur domicile, mais contrôle leur utilisation afin qu’il n’y ait pas de confusion entre utilisation personnelle et professionnelle. Cela empêchera la connexion d’appareil personnel sur le réseau informatique de l’entreprise. Mais cela peut apporter plusieurs contraintes techniques. 

La politique BYOD développée dans les entreprises  

Certains dirigeants pensent différemment et expliquent qu’il n’est pas possible de lutter contre ces pratiques. Ils y voient même une opportunité d’augmenter la productivité de leurs salariés. La BYOD va permettre un traitement des mails le week-end et pendant les congés. Cela peut aussi permettre d’ajouter des appareils informatiques sans que l’entreprise investisse. Les employeurs voulant développer une politique de BYOD, devront se poser quatre questions : 

  • Comment intégrer de nouveaux appareils divers au système informatique existant fonctionnant avec différents OS (Android, IOS, BlackBerry…) ?
  • Comment assurer l’intégrité du réseau de l’entreprise et la sécurité des données sensibles ?
  • Comment gérer les niveaux d’accès et les différentes identités ?
  • Comment former les utilisateurs à ce nouveau fonctionnement ?  

Copwell vous donne des solutions afin d’encadrer la politique de BYOD

Copwell vous accompagne dans la politique « Bring Your Own Device ». Nous sommes attentifs à vos attentes et à vos besoins. Nous vous aidons à mettre en place les mesures nécessaires encadrant cette démarche (sécurité, accès…). Pour un bon développement de la démarche BYOD nous vous exposons les démarches à suivre :

  • Contrôler l’accès à distance par un système d’authentification fiable de l’utilisateur.
  • Cloisonner, choisir quel appareil personnel pourra être utilisé dans un contexte professionnel.
  • Mettre en place des systèmes de chiffrement des flux d’informations (VPN, HTTPS…)
  • Mettre en place une procédure en cas de panne/perte de l’outil personnel (appareil professionnel de remplacement, stockage des documents et données importante…)
  • Mettre en place des systèmes de sécurité tel qu’un verrouillage par mot de passe et l’installation d’un anti-virus à jour.
  • Demander une autorisation et déclarer tous les équipements personnels utilisés dans un cadre professionnel à l’employeur ou à l’administrateur.
  • Former et sensibiliser les salariés sur les précautions et sur les modifications de la charte.

Il est très important que la démarche de BYOD soit accompagnée d’une formation du personnel sur l’utilisation des appareils personnels dans un cadre professionnel. Cela évitera les problèmes et les brèches dans la sécurité. Copwell vous aide dans la démarche de BYOD afin que les évolutions et les enjeux du système informatique soient parfaitement compris. 

Cliquez ici pour en apprendre plus sur nos services d’infogérance et réseau.

Je demande mon devis


OuiNonJe ne sais pas


OuiNon

* Champs obligatoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *