Le Paperlab d’Epson

Epson et le souci de l’environnement :

A l’ère du numérique et de l’avancée technologique sans cesse améliorée, le fabriquant Epson se lance depuis de nombreuses décennies dans un projet d’envergure: l’écologie.
C’est dans cette optique que la marque japonaise a mis en place sa ‘’Vision Environnementale 2050’’, afin de répondre au réchauffement climatique de la planète.
Déjà dans les années 90, Epson se fixait des objectifs de réduction d’énergie en effectuant des contrôles énergétiques en installant, entre autres, dans ses usines des équipements ‘’éco énergétiques’’.
Au début du siècle, la marque mettait en place un programme visant à garantir que certaines substances interdites ne se retrouvent pas dans la chaîne d’approvisionnement, et permettait ainsi de s’assurer que les pièces/matières premières achetées par Epson répondent à des critères stricts en matière de respect environnemental.
C’est sans surprise qu’Espson s’inscrit dans la lignée de nombreux autre géants mondiaux comme étant une entreprise soucieuse de son empreinte carbone.
Après avoir réalisé des tests indépendants, le fabriquant japonais a déterminé que ses imprimantes et copieur laser professionnelles WorkForce Pro consomment jusqu’à 96 % d’énergie en moins en comparaison avec les produits de ses concurrents.
La marque a également mis en place un calculateur en ligne qui permet de calculer les émissions de C02 et de consommation d’électricité en fonction de la marque de l’imprimante et du modèle.
L’empreinte carbone représente la mesure de la quantité de dioxyde de carbone émise par une activité, d’une organisation ou d’une population.
L’empreinte carbone peut être aujourd’hui calculée à l’échelle des territoires, des entreprises, des secteurs d’activité et des individus.

Le Paperlab d’Epson : le papier ressuscité

L’intérêt d’Epson pour l’écologie, s’était déjà constaté avec son imprimante WorkForce Pro WF-C869RDTWF qui n’utilise pas de cartouches traditionnelles mais des ‘’RIP’’ (Replaceable Ink Packs), qui permettent de réduire les coûts tout en diminuant le travail logistique.
Et c’est dans cet esprit de respect de la planète, qu’Epson présentait le Paperlab Cebit de Hanovre.
Innovation d’envergure en termes d’économie et de recyclage, et Lauréat du prix du Good Design Gold Award, le Paperlab d’Epson est une machine qui permet la fabrication de papier de bureau, à partir de papier usagé broyé et recyclé, à sec.

On parle de papier ressuscité !

Avec le Paperlab d’Epson, la firme japonaise propose une solution écologique exceptionnelle, une innovation qui offre simultanément un recyclage complet sur site et une confidentialité des impressions.
Techniquement, le Paperlab aspire les feuilles qui sont ensuite broyées (de façon sécurisée), défibrées et ensuite transformées en une sorte de pate qui elle-même sera recomposée en feuille, totalement blanche.
Aucune trace d’encre contrairement aux machines du même genre de la concurrence.
Les feuilles ressortent de la Paperlab d’Epson complètement vierges grâce à une encre ajoutée.
Le papier est ainsi indéfiniment recyclable.
Un liant permet d’épaissir le papier, qui peut aussi être coloré.
En une heure, le Paperlab d’Epson est en mesure de produire 360 pages en format A3 ou 720 pages en format A4.
Une innovation exceptionnelle, économique et écologique.

Je demande mon devis

* Champs obligatoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *