Des hackers russes piratent les sous-traitants du FSB et dévoilent des projets secrets

 

 

Des Hackers russes ont volé 7,5 To de données à SyTech, sous-traitant du FSB. La fuite crée par les hackers permet de dévoiler à tout le monde des projets de la firme de renseignement qui surveille les opposants politiques du régime sur internet et compromettre leurs capacités d’action. 

Le 13 juillet 2019, un personnage connu de l’internet russe, yoba face à fait son apparition sur la homepage de l’entreprise SyTech (sous-traitant du FSB). Les hackers du groupe 0v1ru$ ont trollé une société et avec elle l’agence de renseignement russe. Le piratage est monumental, plus de 7,5 To de données ont été volé. C’est la fuite la plus importante de l’histoire des services de renseignements russe sur le net. 

Une fois l’attaque terminée, les pirates ont diffusé l’information sur le compte Twitter du groupe et ont partagé les informations obtenues par le biais de Digital Revolution. Ce groupe avait déjà fait un coup avec le piratage de Quantum, un autre sous-traitant du FSB. 

Le piratage, un coup dur pour le FSB et Vladimir Poutine  

Les données qui ont été volées, confirment les efforts du gouvernement russe pour mener la vie dure à ses opposants politiques. Différents projets ont été mis au grand jour comme Nautilus-S qui vise à désanonymiser le réseau Tor ainsi que le projet Mentor visant à espionner les E-mails d’entreprises russes. Une grande partie des plans du renseignement russe ont été dévoilés au grand public. Cet évènement tombe plutôt mal pour Vladimir Poutine et son gouvernement car leur popularité est en berne. Les opposants se servent de toutes ces allégations afin de décrédibiliser le gouvernement. Les opposants surfent sur les révélations pour organiser des manifestations afin de mettre au plus mal le gouvernement et Vladimir Poutine.  

Je demande mon devis

* Champs obligatoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *